blog-background.png

La technologie NB-IoT offre de nouvelles opportunités au comptage intelligent

Pasi Kaipainen
By Pasi Kaipainen - 23 mars 2018 10:35:01

ThinkstockPhotos-685306588.jpgComment un fournisseur de technologie AMI peut-il mieux prouver la flexibilité et la pérennité de sa solution qu’en créant en permanence de nouvelles opportunités dans le domaine du comptage intelligent et en réagissant à l’évolution rapide du marché ? Landis+Gyr démontre sa capacité à satisfaire les attentes et les besoins des distributeurs d’énergie en ajoutant les toutes dernières technologies de communication les plus performantes à son portefeuille AMI. En effet, la technologie NB-IoT contribuera aux fonctionnalités du réseau intelligent et à l’Internet des objets.

L’évolution rapide des technologies de communication exige de pouvoir identifier et exploiter rapidement de nouvelles possibilités pour le déploiement de solutions AMI et de réseaux intelligents. Cela fait plusieurs décennies que Landis+Gyr ne cesse d’introduire de nouvelles technologies dans son portefeuille, que ce soit en mettant à niveau ou en étendant la gamme de technologies de communication prises en charge. Notre idée maîtresse était – et continuera d’être – qu’aucune technologie n’est au-dessus des autres, mais, au contraire, que la technologie de communication optimale peut varier au cas par cas, et que, bien souvent, la solution optimale exige un mélange de technologies. À l’avenir, nous verrons se développer encore plus que l’on appelle les réseaux hybrides qui utilisent un large éventail de technologies de communication.

Nous venons une fois de plus d’identifier de nouvelles opportunités pour permettre aux distributeurs d’énergie de développer le réseau intelligent et l’Internet des objets. En réponse à l’évolution rapide des fournisseurs de technologies cellulaires, nous allons ajouter la technologie NB-IoT (Narrowband IoT ; LTE cat. NB1) à notre portefeuille de solutions.

NB-IoT – un véritable bond en avant pour l’Internet des objets

L’adoption de la technologie NB-IoT a été extrêmement rapide. La rapidité et l’ampleur de l’introduction de cette technologie en ont surpris beaucoup – moi le premier. Mais qu’est-ce que la technologie NB-IoT a de si spécial et pourquoi les opérateurs de télécommunications, par exemple, sont-ils si impatients de la déployer ? 

La technologie NB-IoT est une technologie LPWAN (réseau étendu basse consommation) basée sur le réseau de communication 4G/LTE existant. Elle est standardisée par l’organisme de normalisation international 3GPP, une initiative regroupant plusieurs organismes de développement de normes de télécommunication. La raison pour laquelle la technologie NB-IoT est jugée si intéressante est qu’elle est considérée comme le véritable tremplin standardisé de l’Internet des objets. Elle permet d’accélérer la numérisation du réseau en permettant la connexion d’un nombre massif d’appareils différents à un réseau unique d’une manière économique et fiable.

Une technologie fiable et économique 

Du point de vue du comptage intelligent, la technologie NB-IoT peut être utilisée dans divers environnements géographiques, et fonctionner de manière fiable dans des conditions d’exploitation très diverses. Dans les zones urbaines notamment, la couverture du réseau 4G/LTE est excellente et permet le déploiement d’un grand nombre de terminaux NB-IoT. En outre, la sécurité est un élément majeur de la technologie NB-IoT, car elle utilise les mêmes procédures de sécurité que toutes les communications mobiles 4G/LTE. Le caractère économique et la fiabilité de la technologie NB-IoT sont ses principaux avantages. En outre, la consommation des appareils est très faible comparée, par exemple, à celles des appareils 2G/3G. Bien entendu, cela diminue le coût de l’énergie utilisée et peut également réduire le coût des périphériques, et notamment des modules d’alimentation et des supercondensateurs. 

Une grande fiabilité : 
La technologie NB-IoT utilise des bandes de fréquences standardisées (LTE800 MHz, par exemple) offrant un environnement contrôlé pour les communications radio. Les appareils NB-IoT sont complètement indépendants des autres appareils présents sur le terrain, ce qui n’est pas le cas avec les technologies à signaux répétés comme la technologie RF Mesh ou le courant porteur en ligne (CPL). N’exigeant aucun concentrateur de données ni aucune passerelle, sa réception de signal et, par la même, son niveau de SLA restent stables – cela réduit également les frais de maintenance pour l’exploitant des compteurs intelligents. La technologie NB-IoT utilise les mêmes réseaux que les appareils mobiles classiques, et ces derniers sont généralement entretenus par des opérateurs de télécommunications qui ont tout intérêt à garantir une disponibilité élevée des communications. Les opérateurs de télécommunications peuvent également gérer le volume des services qui utilisent la bande de fréquences NB-IoT afin de maintenir une réception élevée. Comparée, par exemple, à la technologie LTE cat. 1, la technologie NB-IoT possède une perte de couplage bien plus faible et, par là même, une meilleure fiabilité.

Une technologie économique : 
Le coût des communications par NB-IoT est essentiellement composé de frais d’abonnement et de frais d’acquisition de modem, qui sont un peu moins élevés que pour les modems 2G/3G. L’association de la technologie NB-IoT et de la technologie eUICC (carte à circuit intégré universelle), qui est introduite en même temps que la technologie NB-IoT, rend cette solution NB-IoT très économique. Grâce à la technologie eUICC, il est possible de changer de prestataire de services à distance, sans toucher le compteur ni remplacer la traditionnelle carte SIM physique. Cela minimise les interventions sur le terrain et diminue les frais de gestion d’abonnement. Il faut toutefois être conscient que des coûts supplémentaires peuvent être générés par la création de l’environnement eUICC : un écosystème professionnel totalement nouveau apparaîtra autour des abonnements d’hébergement et de gestion. Toutefois, à l’avenir, les coûts du réseau NB-IoT devraient considérablement baisser grâce aux économies d’échelle. En effet, la technologie sera largement utilisée dans le monde entier et, étant basée sur des normes ouvertes, le nombre de fournisseurs et autres acteurs offrant des appareils et solutions NB-IoT augmentera, et la concurrence accrue entraînera, à son tour, une baisse des prix.

Quelle est la meilleure technologie de communication pour une infrastructure AMI ? 

La technologie NB-IoT est un ajout de choix dans la vaste gamme de technologies de communication compatibles avec une infrastructure AMI. Mais, comme toujours, les distributeurs d’énergie devront tenir compte de certains points avant d’adopter la technologie NB-IoT. Par exemple, les compteurs ICG exigent des débits de données plus élevés, et certaines applications, comme les opérations d’équilibrage de la charge du réseau, exigent des latences en temps quasi-réel. Cela risque de poser quelques problèmes à la technologie NB-IoT.

Au moment de choisir la technologie de communication de leur infrastructure AMI, les distributeurs d’énergie doivent respecter la recommandation suivante : la solution de communication doit toujours être construite au cas par cas, en se basant sur l’environnement d’exploitation spécifique du distributeur d’énergie. La solution peut même prendre la forme d’un réseau hybride mêlant, par exemple, les technologies G3 PLC, RF Mesh et NB-IoT ou une autre technologie LTE. Le choix ne doit pas être limité à une seule technologie : la meilleure technologie de communication pour une infrastructure AMI est la technologie de communication optimale.

 

Vous voulez en savoir plus sur  les technologies de communication adaptées  au comptage intelligent ? 

Prenez contact avec nous

ARTICLES RÉCENTS

Articles populaires