blog-background.png

L’intelligence des technologies Grid Edge au service des Gestionnaires de réseaux de distribution : Trois scénarios d'utilisation

Ifigeneia Stefanidou
By Ifigeneia Stefanidou - 16 avr. 2020 11:27:11

Intelligence at the grid edgeLe Le système énergétique connaît un changement systémique. La production se décentralise et se décarbonise, avec une augmentation des offres d'énergie renouvelable volatile. Les charges gagnent en flexibilité et l’exploitation des réseaux se digitalise. Pour assurer leur transformation et leur adaptation, les Gestionnaires de réseaux de distribution (GRD) doivent s'appuyer sur de nouvelles capacités qui contribueront au maintien et au renforcement de la résilience, de la flexibilité, de la transparence et de la sécurité. Pour relever ces défis, de nouvelles solutions sont disponibles que l'intelligence des infrastructures de comptage intelligent est en mesure de révéler.

Au cours de la prochaine décennie, le déploiement de compteurs intelligents en Europe entraînera la production quotidienne d'énormes quantités de données. Ces données seront utilisées pour la facturation, mais également dans de nombreuses autres applications. Landis+Gyr a élaboré trois scénarios d'utilisation qui visent à montrer comment l'exploitation de « l'intelligence » au niveau de la sous-station secondaire, au point de connexion des clients industriels et des grands panneaux solaires et au système central, offre aux GRD des informations exploitables.

1. Assurer la fiabilité du réseau grâce à des rapports réguliers sur la qualité de l'électricité

Les données de qualité de l'électricité permettent d'identifier et de rectifier plus précisément les problèmes liés à l’exploitation du réseau. Ce type de données peut être traité et communiqué de multiples façons, qui ne sont pas toutes nécessaires dans le cadre des activités quotidiennes. Les nouveaux points d’extrémité intelligents ont la capacité de traiter uniquement les mesures de qualité de l'énergie pertinentes et de générer des alertes en cas de problèmes de qualité de l'énergie.

Une alarme déclenche un processus au sein de la société énergétique qui permet de consulter l'ensemble de la base de données du compteur où le problème a été détecté. Il est désormais possible de déterminer si le problème est ponctuel ou récurrent. Ces informations sont extrêmement utiles aux GRD qui peuvent ainsi mieux évaluer la nécessité d'investir dans le réseau et de réaliser des travaux de maintenance. En consultant également les données des compteurs voisins, les GRD peuvent à présent aisément vérifier si le problème se situe au niveau du réseau ou du client. Ces informations leur permettent de prendre les mesures nécessaires pour garantir la stabilité du réseau, sans conflits inutiles avec les clients industriels.

2. Permettre un contrôle décentralisé de la tension

Lorsque des ressources énergétiques décentralisées volatiles sont connectées au réseau, la stabilité de la tension devient essentielle pour les GRD. Ils doivent trouver des moyens de maintenir la tension sous contrôle et de préserver la stabilité d’exploitation du réseau. La production d'un nouveau système photovoltaïque peut augmenter les niveaux de tension dans le réseau basse tension, notamment au point de connexion. Le compteur intelligent situé à ce point de connexion doit redoubler d'intelligence pour éliminer les éventuelles défaillances de tension : En fonction de la tension mesurée, une commande est envoyée à l'onduleur du panneau solaire afin qu’il compense avec de la puissance réactive et, si nécessaire, qu'il diminue la production de puissance active.

Qui plus est, les GRD ont besoin de transparence pour surveiller à distance ces systèmes de contrôle de la tension et doivent pouvoir intervenir si nécessaire. C’est ainsi que les capacités des points d’extrémité intelligents et la puissance du traitement des données peuvent y contribuer. Le compteur peut « parler » à différents systèmes, dont le système SCADA (Supervisory Control and Data Acquisition) qui donne aux GRD la visibilité nécessaire sur l'évolution de la situation. Les commandes peuvent être déclenchées à la fois sur le réseau, par le biais du système de contrôle local, et à distance depuis le SCADA.

3. Accroître la transparence de la gestion des actifs et la planification des investissements

La dynamique croissante du système de distribution qu’occasionne l'afflux d'énergies renouvelables, de stockage et de véhicules électriques, rend de plus en plus difficile la prévision des besoins d'investissements dans les systèmes basse tension. Un moyen est toutefois disponible pour utiliser les données de comptage intelligent et estimer la durée de vie opérationnelle des composants du réseau en améliorant en conséquence la gestion et la planification des actifs.

Les données sont générées par des compteurs intelligents à chaque point de connexion au réseau basse tension. Ces ensembles de données fournissent des informations précises non seulement pour la facturation mais également pour la gestion des actifs. Elles peuvent être traitées et associées à des données provenant d'autres sources d'information, par exemple des caractéristiques des composantes respectives du réseau. Elles créent ensemble des informations et génèrent la transparence nécessaire à la compréhension de la durée de vie d'un actif. En connaissant l'âge technique des transformateurs, les GRD peuvent baser leur planification d'investissement sur des données concrètes plutôt que sur des estimations coûteuses ou peu fiables.

Ces trois scénarios d'utilisation ouvrent la voie à d'autres idées et applications qui permettent de tirer parti de l'intelligence des technologies Grid Edge, qu’elles soient mises en œuvre au niveau local, directement sur le compteur ou de manière centralisée, au niveau du système.

Prenez contact avec nous